Le monolithe du Modèle standard

Aux abords du Centre de contrôle du CERN, il y a le monolithe du Modèle standard (Image: CERN)

Avant, aux abords du CCC (Centre de contrôle du CERN), il y avait un monolithe. Maintenant, aux abords du CCC, il y a le monolithe du Modèle standard. Inspiré par la conception graphique de Peter Reid pour la Scottish Universities Summer School in Physics, et suite à une discussion avec Alan Walker de l’Université d’Edimbourg, Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie au CERN, a proposé de graver sur le monolithe le lagrangien du Modèle standard, laquelle inclut une description du mécanisme de Higgs.

Cette équation résume ce que nous savons des particules et des forces fondamentales. C’est la représentation mathématique de ce que nous appelons le Modèle standard de la physique des particules. La ligne du haut décrit les forces : électricité, magnétisme, force nucléaire forte et force nucléaire faible. La deuxième ligne montre comment ces forces agissent sur les particules fondamentales de la matière, à savoir les quarks et les leptons. La troisième ligne décrit comment ces particules reçoivent leur masse du boson de Higgs, et la quatrième ligne montre comment « travaille » le boson de Higgs.

De nombreuses expériences menées au CERN et dans d’autres laboratoires ont permis de vérifier les deux lignes du haut en détail. L’un des objectifs essentiels du LHC est de déterminer si le boson de Higgs existe et se comporte comme le prédisent les deux dernières lignes.