Nouvelles du LS1 : 2014 ou la dernière ligne droite

Le 14 février 2013, à 7h24, les derniers faisceaux pour la physique étaient absorbés au LHC, sonnant le glas de la période d’exploitation 1. Dix mois plus tard, le bilan du premier arrêt technique est non seulement positif, mais aussi remarquable. Les travaux de maintenance des accélérateurs du CERN, pour la grande majorité en accord avec le calendrier (pour certains même, en avance !), se déroulent parfaitement, ce qu’ont d’ailleurs tenu à saluer les membres du Conseil du CERN la semaine dernière.

Cela étant, le chemin qu’il reste à parcourir avant la remise en service du LHC s’annonce long, riche en défis et potentiellement semé d’embûches. En voici les principales étapes :

  • Du côté des injecteurs (Linac 2, PSB, LEIR, PS et AD), l’année 2014 commencera par la remise en service de tous les systèmes d’accès (mi-février). Cette étape sera rapidement suivie par les premiers tests de puissance (notamment destinés à contrôler les aimants et les convertisseurs de puissance), et ce, dès le début du mois d’avril pour le Booster du PS. Les derniers tests en puissance des injecteurs auront lieu en juin, au Décélérateur d’antiprotons. Peu avant l’été débuteront par ailleurs les tests avec faisceaux (dès le mois de mai au PSB), lesquels s’achèveront avec le PS, fin juillet.
     
  • Au SPS, la campagne de câblage actuellement en cours devrait se terminer fin janvier. Tous les signaux sont au vert pour que soient réalisés, courant juin, les premiers tests. La machine devrait être prête pour la physique en octobre 2014.
     
  • Au LHC, les premiers tests de pression débuteront le 15 janvier, dans le secteur 6-7. Cette étape, cruciale, permettra d’évaluer la qualité des opérations de consolidation, et tient déjà en haleine les équipes du LS1. Le secteur 4-5, dernier de la liste, subira ces mêmes tests courant août. Le refroidissement du collisionneur commencera au mois de mai, dans le secteur 6-7, et s’achèvera fin septembre avec le secteur 4-5. Fin octobre, l’intégralité du LHC devrait avoir atteint la température nominale de 1,9 K. Finalement, fin 2014, les tests de puissance (qui débuteront en août) prendront fin.
     
  • En ce qui concerne les expériences du LHC, celles-ci devraient se fermer les unes après les autres à partir de novembre : les expériences ATLAS et CMS seront prêtes pour le faisceau en novembre 2014 ; ALICE sera refermée début décembre ; et LHCb devrait fermer au tout début du mois de janvier 2015.

Sur cette lancée, le LHC, ses expériences et ses injecteurs seront prêts en janvier 2015 pour une nouvelle période d’exploitation, grâce au savoir-faire, à la motivation, et au dévouement de centaines de professionnels du CERN.