View in

English

Arts at CERN continue de promouvoir le dialogue entre la physique et l'art

Les scientifiques du CERN tiennent à créer des liens avec les communautés artistiques et culturelles internationales

|

home.cern,Life at CERN
L'artiste suisse Ian Purnell et Pierre Korysko, physicien au CERN, conversent à l'installation CLEAR en novembre 2022 (Image: CERN)

Cet été, Arts at CERN a lancé un appel aux scientifiques les invitant à participer à des discussions avec des artistes. Des artistes du monde entier aspirent à affronter les grandes questions abordées par la science fondamentale ; faciliter de telles rencontres est l'un des principaux objectifs d'Arts at CERN. Ayant reçu plus de 60 réponses de l'ensemble de la communauté du CERN, Arts at CERN entame avec brio sa deuxième décennie d'existence.

Muhammad Ansar Iqbal, physicien auprès de l'expérience CMS, a rencontré récemment, Ian Purnell, artiste suisse et réalisateur. « Il s'intéressait à mon travail, mais j'ai dû le lui expliquer sans tout le charabia technique, explique le scientifique. Il est très important d'avoir un autre point de vue. Lorsque nous nous trouvons à l'intérieur de la bulle CERN, il nous arrive d'oublier pourquoi nous faisons tout cela. Discuter avec des artistes nous ramène aux grandes questions ». Despina Sampsonidou, physicienne auprès d'ATLAS, qui participe depuis peu au programme Arts at CERN, partage ce sentiment : « Dans notre travail, nous nous concentrons sur les détails ; les artistes nous aident à avoir une vue d'ensemble. » 

L'idée d'Arts at CERN est d'encourager un dialogue durable entre des personnes qui s'intéressent à des sujets de recherche similaires, mais qui les abordent sur la base de contextes différents. « Si la créativité est nécessaire pour écrire un roman, elle l'est aussi pour concevoir du matériel ou un logiciel », explique Maria Elena Angoletta, ingénieure en électronique au CERN. Elle a participé en mai dernier à un atelier d'écriture de science-fiction avec l'artiste britannique Suzanne Treister. « Je me suis clairement retrouvée en dehors de ma zone de confort ! Mais je suis persuadée que le fait de n’effectuer aucune activité créative peut nuire à notre travail. » Scientific Dreaming, une série de dessins et d'histoires courtes réalisée dans le cadre de cet atelier, sera publiée par Arts at CERN en 2023.

C'est au travers de résidences artistiques, telles celles effectuées par Ian Purnell et Suzanne Treister, qu'Arts at CERN rapproche les communautés internationales de l'art et de la physique. Depuis 2012, le CERN a accueilli plus de 200 artistes de 80 pays dans le cadre de résidences qui inspirent généralement la création d'une œuvre d'art. L'année prochaine, le programme de résidence artistique Connect se déroulera sous les auspices du CERN et du Centre international des sciences théoriques (ICTS) de Bangalore, en Inde, avec le soutien de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. Grâce à ce partenariat, un artiste de Suisse et un artiste d'Inde participeront à une résidence conjointe dans le cadre de laquelle ils pourront dialoguer avec des scientifiques, ingénieurs et membres du personnel.

Au cours des dix dernières années, Arts at CERN est devenue une plateforme de premier plan pour le dialogue entre les communautés artistiques et scientifiques du monde entier. Les commandes d'œuvres d'art réalisées lors de précédentes résidences artistiques au CERN seront exposées au Portail de la science, dont l'ouverture est prévue pour l'été 2023. Si vous souhaitez participer l'année prochaine aux activités d'Arts at CERN, veuillez nous envoyer un courriel vous présentant, à l'adresse info.arts@cern.ch